Go Transport Canada Shipping Moving Blog

International freight forwarding, International moving, International Shipping, Overseas moving, Moving & storage, Air freight service, Relocation service, Shipping cars, International container shipping ,Vehicle export service, Packing & crating service, Logistics service

Nouvelles Transport

Posted by on in Nouvelles Transport

Déménagez outre-mer? Les services de déménagement résidentiels complets Go Transport rendront votre déménagement beaucoup plus facile et moins stressant pour vous et votre famille. En fait, nous pouvons nous occuper de tout pour vous. De l’emballage de la vaisselle à la fabrication d’'une caisse pour votre télévision ou au transport de votre véhicule, vous n’aurez pas à lever le petit doigt ou une simple boite durant votre déménagement, à moins que vous insistiez.

La première étape est de nous contacter pour prendre rendez-vous afin d’obtenir une estimation gratuite à domicile. Un consultant en déménagement Go Transport fera l’inspection visuelle des biens à être déménagés et expliquera en details la panoplie des services que nous offrons. Votre consultant sera en mesure de répondre à toutes vos questions, discuter des diverses couvertures de protection offertes ainsi que de vous donner l’estimation des coûts pour votre déménagement. Le poids et la distance sont deux des facteurs qui déterminent le coût de votre déménagement.

Appellez 877-458-6852 This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

Hits: 2048
0

ABBOTSFORD, C.-B. – Un nouveau panneau à messages sur la route 1 affichera le temps d'attente à la frontière, ce qui aidera les automobilistes et les conducteurs de véhicules commerciaux qui se rendent aux États-Unis à planifier leur itinéraire et à gagner du temps. Le ministre du Commerce international et ministre de la Porte d'entrée de l'Asie-Pacifique, M. Ed Fast, et le ministre des Transports et de l'Infrastructure de la Colombie-Britannique, M. Blair Lekstrom, ont annoncé aujourd'hui l'installation de ce panneau.

Le système perfectionné de renseignements aux voyageurs (ATIS) mesure et affiche le temps d'attente à la frontière pour permettre aux automobilistes de prendre des décisions éclairées concernant leurs déplacements. Le nouveau panneau est situé sur la route 1 en direction ouest, entre l'échangeur du chemin Whatcom et de la route 11.

Le nouveau panneau fait partie d'un investissement de 2,6 millions de dollars déjà accordé pour étendre le système ATIS aux routes 11 et 13. Les gouvernements du Canada et de la Colombie-Britannique y ont contribué chacun 1,3 million de dollars.

« Le gouvernement du Canada est fier de participer à l'expansion du système perfectionné de renseignements aux voyageurs », a déclaré l'honorable Ed Fast, ministre du Commerce international et ministre de la Porte d'entrée de l'Asie-Pacifique. « Les technologies de pointe comme ce nouveau panneau, qui sont installées aux postes frontaliers le long de la frontière de la Colombie-Britannique et de l'État de Washington aideront les voyageurs à choisir le moment et l'endroit préférables pour traverser la frontière. Ces technologies contribueront à réduire le temps d'attente à ces passages frontaliers. »

« Nous sommes déterminés à travailler avec tous nos partenaires afin d'assurer le déplacement sécuritaire et efficace des personnes et des marchandises à la frontière », a dit le ministre Lekstrom. « Ce nouveau panneau fournira aux voyageurs ainsi qu'aux familles qui prévoient franchir la frontière les renseignements dont ils ont besoin pour planifier leurs déplacements et ainsi gagner du temps. »

Le projet appuie l'objectif de la province, présenté dans le plan Canada Starts Here: The BC Jobs Plan, qui est d'améliorer la circulation des personnes et des marchandises. Il appuie également l'engagement qu'a pris le gouvernement du Canada d'accélérer la circulation légitime des personnes et des marchandises entre le Canada et les États-Unis, tout en renforçant la sûreté et la compétitivité économique.

Le système perfectionné de renseignements aux voyageurs comprend des panneaux suspendus aux approches des passages frontaliers canado-américain clés du Lower Mainland ainsi que des panneaux à messages variables sur les routes 1, 91 et 99. De plus, les voyageurs pourront vérifier le temps d'attente à la frontière et les conditions de la route en se rendant sur le site Web http://www.tc.gc.ca/WET-BOEW/theme-gcwu-fegc/images/icon-external.gif); background-color: transparent; padding-right: 17px; background-position: 100% 50%; background-repeat: no-repeat no-repeat; ">www.th.gov.bc.ca/ATIS (en anglais seulement) ou en composant le 604-542-4380.

Les fonds fédéraux proviennent du programme des systèmes de transport intelligents (STI) aux passages frontaliers. Ce programme de contributions sert à fournir du financement aux exploitants de services de transport pour déployer des technologies de transport aux passages frontaliers terrestres entre le Canada et les États-Unis.

Ce nouveau panneau fait partie d'une série de mesures prises par les gouvernements fédéral et provincial afin d'améliorer le commerce et les déplacements transfrontaliers en Colombie-Britannique. Ces mesures comprennent l'expansion du système ATIS, l'ajout de voies NEXUS à trois passages frontaliers, des améliorations sur la route 15 dans le cadre du programme EXPRES, l'amélioration de l'accès aux véhicules commerciaux et l'ajout d'un système de signalisation antiralenti au passage frontalier Peace Arch.

Hits: 3470
0

Selon le ministre, les avantages concurrentiels du Canada grâce à la porte d'entrée de l'Asie-Pacifique se font ressentir du Manitoba à la Colombie-Britannique et resserrent les liens du Canada avec la région en croissance rapide de l'Asie-Pacifique

OTTAWA — L'honorable Ed Fast, ministre du Commerce international et ministre de la porte d'entrée de l'Asie-Pacifique, a conclu aujourd'hui des consultations fructueuses qui se sont échelonnées sur deux semaines au Manitoba, en Saskatchewan, en Alberta et en Colombie-Britannique. Ces consultations portaient sur la porte d'entrée canadienne de l'Asie-Pacifique et sur l'engagement concret et continu du gouvernement du Canada dans la région de l'Asie-Pacifique.

À l'occasion de tables rondes, de visites et de réunions bilatérales à Winnipeg, Regina, Saskatoon, Edmonton, Delta, Vancouver, Nanaimo, Port Alberni et Prince Rupert, le ministre Fast a rencontré ses homologues provinciaux et des représentants municipaux, ainsi que des intervenants clés et des chefs de file du secteur des transports et de l'industrie, afin de discuter avec eux de moyens à prendre pour tirer profit des avantages concurrentiels du Canada et pour resserrer les liens en matière de commerce et d'investissements dans l'ensemble de la région de l'Asie-Pacifique.

« La priorité absolue de notre gouvernement continuera d'être l'économie, la création d'emplois, la croissance économique et la prospérité à long terme pour les Canadiens », a dit le ministre Fast. « Nous croyons que l'élargissement et la diversification de nos relations commerciales partout dans le monde sont les meilleurs moyens d'arriver à ces objectifs. Voilà pourquoi je tiens à consulter un grand nombre de personnes pour voir comment nous pouvons continuer d'appuyer les entreprises canadiennes et nous assurer de profiter au maximum des occasions que nous offre la région en croissance rapide de l'Asie Pacifique. »

Au cours des deux dernières semaines, le ministre Fast a fait des visites dans l'Ouest canadien afin de voir sur place comment les investissements et les partenariats stratégiques qui ont mené à la création de la porte d'entrée de l'Asie-Pacifique facilitent les activités visant à resserrer les liens en matière de commerce et d'investissements dans la région en croissance rapide de l'Asie-Pacifique. Le ministre a entre autres visité :

  • MacDon et Centreport à Winnipeg;
  • Global Transportation Hub, Brandt Industries Ltd. ainsi que l'Alliance Grain Traders et son usine principale Saskcan Pulse Trading à Regina;
  • la mine Cory de la PotashCorp, Crestline Coach Ltd. et Cameco à Saskatoon;
  • les terminaux portuaires Fairview et Ridley à Prince Rupert;
  • la Chambre de commerce du Canada (section Japon);
  • l'installation intermodale du Chemin de fer Canadien Pacifique à Pitt Meadows, près de Delta;
  • un emplacement de transbordement direct des navires aux trains au poste d'amarrage de barges de la Southern Railway of British Columbia à Delta;
  • les installations de Port Metro Vancouver et Westport Innovations Inc. à Vancouver;
  • le port de Nanaimo;
  • le port d'Alberni.

Le ministre Fast a terminé ses consultations sur la porte d'entrée de l'Asie-Pacifique dans l'Ouest canadien par la signature d'un accord de contribution qui honore l'engagement du gouvernement Harper à l'égard du projet de corridor routier, ferroviaire et de services publics sur l'île Ridley, à Prince Rupert. Ce projet contribuera à améliorer la capacité et les activités de ce port, ce qui est essentiel à l'augmentation des échanges commerciaux et au resserrement des liens en matière d'investissements dans les marchés asiatiques en pleine croissance.

« Comme un emploi canadien sur cinq découle du commerce, notre gouvernement réalise que les échanges commerciaux sont essentiels à la prospérité du Canada, comme ils l'ont été dans le passé et continueront de l'être. C'est pourquoi nous avons le plan très ambitieux d'augmenter les échanges commerciaux d'une manière sans précédent dans l'histoire du Canada, et ce, avec les plus grandes et les plus dynamiques économies étrangères où la croissance est la plus rapide », a dit le ministre Fast. « Bien que la situation économique demeure difficile partout dans le monde, notre gouvernement continuera de resserrer les relations commerciales du Canada et de tirer profit des avantages concurrentiels qui ont fait de notre pays la porte d'entrée de choix entre l'Asie et l'Amérique du Nord. Les consultations que nous avons tenues servent principalement à nous assurer que les investissements et les partenariats stratégiques que nous avons faits jusqu'à maintenant continuent de profiter aux travailleurs et aux entreprises. »

Depuis 2006, le gouvernement Harper a investi 1,4 milliard de dollars dans des projets d'infrastructure de la porte d'entrée de l'Asie-Pacifique, une somme qui s'est élevée à près de 4 milliards de dollars grâce à la participation des gouvernements provinciaux, des municipalités et du secteur privé. En tout, près de 50 projets ont été financés, ce qui a créé des emplois et favorisé la croissance économique dans les collectivités concernées. Ces projets ont aussi contribué à faciliter l'échange de services ainsi que le mouvement des personnes et des marchandises à destination ou en provenance des marchés en croissance rapide de l'Asie-Pacifique. »

Les ports de la côte Ouest du Canada permettent aux navires de se rendre au moins deux jours plus tôt aux marchés asiatiques comparativement à n'importe quel autre port nord-américain. Grâce aux investissements et aux partenariats stratégiques qui ont été faits, les exportations canadiennes vers la région de l'Asie-Pacifique ont atteint des niveaux records, En effet, en 2011 seulement, les exportations vers la Chine ont connu une augmentation notable de 27 %.

Pour plus de renseignements sur l'Initiative de la Porte et du Corridor de l'Asie-Pacifique du gouvernement du Canada ou pour voir les photos des consultations du ministre dans l'Ouest canadien, consultez notre site Web : http://www.tc.gc.ca/WET-BOEW/theme-gcwu-fegc/images/icon-external.gif); background-color: transparent; padding-right: 17px; background-position: 100% 50%; background-repeat: no-repeat no-repeat; ">www.portedelasiepacifique.gc.ca.

Hits: 2849
0

FORT ERIE, ONTARIO — L'honorable Robert Nicholson, P.C., c.r., député fédéral de Niagara Falls, ministre de la Justice et procureur général du Canada, au nom de l'honorable Denis Lebel, ministre des Transports, de l'Infrastructure et des Collectivités, a annoncé aujourd'hui la mise en place d'une nouvelle technologie au pont Peace et au pont Queenston-Lewiston pour aider les gens à traverser la frontière plus rapidement.

« Le Canada et les États-Unis prennent des mesures pour promouvoir le déplacement sécuritaire, sûr et efficace des personnes et des marchandises qui franchissent la frontière », a dit le ministre Nicholson. « Cette technologie facilitera le déplacement des voyageurs et les échanges commerciaux transfrontaliers en fournissant des renseignements fiables et à jour, ce qui aidera les conducteurs à planifier leur trajet et à choisir le passage frontalier le plus rapide. »

De nouveaux capteurs perfectionnés seront installés près des postes frontaliers et des routes d'approche afin de mesurer les temps d'attente et de les signaler aux voyageurs. Les gens pourront mieux planifier leur itinéraire et le temps dont ils auront besoin pour traverser la frontière, et ils pourront choisir le pont le moins achalandé.

« Lorsque nous conduisons en direction de la frontière, nous nous demandons s'il sera plus rapide de traverser à Fort Erie ou à Queenston », a dit le ministre Nicholson. « Grâce à cette nouvelle technologie qui donne des renseignements précis, en temps réel, les temps d'attente pourront être affichés sur des panneaux de signalisation bien avant d'arriver à la frontière. »

On s'attend à ce que le public voyageur et les transporteurs commerciaux épargnent annuellement jusqu'à un million d'heures d'attente grâce à ce nouveau système. Des renseignements à jour publiés sur les sites Web du pont Peace et du pont Queenston-Lewiston aideront les conducteurs à planifier leur trajet et à économiser de l'argent en essence en évitant les embouteillages.

« Cette technologie démontre les progrès importants qui ont été réalisés dans le cadre du Plan d'action Par-delà la frontière en modernisant des infrastructures essentielles à nos points d'entrée et en améliorant l'expérience des voyageurs lorsqu'ils traversent la frontière », a dit le commissionnaire par intérim de la U.S. Customs and Border Protection, M. David Aguilar. « Ce récent exemple de collaboration entre les États-Unis et le Canada reflète comment le partenariat entre nos deux nations permet de continuer d'assurer notre compétitivité économique. »

« Le mouvement du fret est essentiel au commerce et à une économie saine », a dit l'administrateur fédéral des autoroutes des États-Unis, M. Victor Mendez. « Cette technologie aidera les entreprises américaines à faire traverser leurs marchandises à la frontière efficacement, ce qui favorisera la croissance de notre économie nationale et qui créera des emplois. »

Ce projet s'inscrit dans les engagements du Plan d'action Par-delà la frontière annoncé par le premier ministre Stephen Harper et le président Barack Obama le 7 décembre 2011. Dans le cadre de ce plan, le Canada et les États-Unis se sont engagés à réduire, à éliminer et à prévenir les obstacles aux voyages et aux échanges commerciaux transfrontaliers en mettant en place une technologie permettant de mesurer les temps d'attente aux 20 passages frontaliers terrestres les plus importants.

La technologie mesurant les temps d'attente permettra aussi :

  • d'aider les agences frontalières à mieux gérer le débit routier en fournissant des renseignements fiables aux fins de planification;
  • d'assurer des opérations frontalières plus efficaces en permettant aux ressources des agences frontalières de se concentrer sur la sûreté;
  • de diminuer les répercussions sur l'environnement en réduisant les émissions produites par les véhicules à cause de la congestion et des temps d'attente.

« La technologie mesurant les temps d'attente à la frontière rendra les passages frontaliers plus accessibles, augmentera l'efficacité aux points d'entrée et améliorera le service », a dit l'honorable Vic Toews, ministre de la Sécurité publique. « En mettant en place la technologie mesurant les temps d'attente aux points d'entrée, les voyageurs et les conducteurs de véhicules commerciaux auront accès à des renseignements qui les aideront à décider du moment et de l'endroit où ils traverseront la frontière ».

Ce projet a été réalisé en partenariat avec l'Administration fédérale des autoroutes (États-Unis), la U.S. Customs and Border Protection, l'Agence des services frontaliers du Canada et Transports Canada.

Pour obtenir des renseignements au sujet du pont Peace, visitez le http://www.tc.gc.ca/WET-BOEW/theme-gcwu-fegc/images/icon-external.gif); background-color: transparent; padding-right: 17px; background-position: 100% 50%; background-repeat: no-repeat no-repeat; ">www.peacebridge.com (en anglais seulement).

Pour obtenir des renseignements au sujet du pont Queenston-Lewiston, visitez lehttp://www.tc.gc.ca/WET-BOEW/theme-gcwu-fegc/images/icon-external.gif); background-color: transparent; padding-right: 17px; background-position: 100% 50%; background-repeat: no-repeat no-repeat; ">www.niagarafallsbridges.com (en anglais seulement).

Hits: 2470
0
Our website is protected by DMC Firewall!